Accueil > 2011 > 1 Congrès > Personnalités 2011

Personnalités 2011

Sénescence et Longévité

Parler de la longévité, c’est utiliser une périphrase pour évoquer cette évolution inéluctable, du moins pour l’espèce humaine, qu’est le vieillissement. En même temps, c’est aussi étudier la situation biologique particulière de ceux qui vivent très longtemps, les plus que centenaires… pour comprendre.

De nombreuses équipes dans le monde tentent de décortiquer les mécanismes qui président à cette évolution en espérant dégager des stratégies permettant à l’Homme de prolonger sa vie sur Terre.
Voici quelques personnalités qui interviendront sur le sujet à l'occasion de la session de la Société Française de Biologie Clinique (SFBC) organisée en collaboration avec l'Institut Nationale pour la Santé et la Recherche Médicale (Inserm) - la matinée du mardi 8 novembre sur les JIB.

Simon Galas

photo simon galas Généticien, biologiste moléculaire et cellulaire, Simon Galas est Professeur à l’Université Montpellier 1. Physiologiste-Pharmacologiste de formation à l'Université des Sciences Montpellier 2, il réalise ensuite un Doctorat à la Faculté de Médecine de l'Université Montpellier 1 (1995).

Chercheur invité à l'University College London durant deux ans (2002), il fonde un laboratoire de génétique moléculaire de la sénescence à l'Université Montpellier 1-Faculté de Pharmacie et au CRBM-CNRS. Son activité est alors dédiée à l'étude des mécanismes de programmation de la longévité.

Simon Galas fonde en 2005, à l'Université Montpellier 1, un Master « Ingénierie de la Santé » Biotechnologies Pharmaceutiques et, plus récemment (2011), un Master
« Ingénierie de la Santé » Pharmacogénomique du Vieillissement.

Simon Galas a contribué à des ouvrages pédagogiques sur le cycle cellulaire (de Boeck, 2008), la toxicologie (Lavoisier, 2009) et le vieillissement (Vuibert, 2010) et a co-fondé en 2010 le réseau M.A.N. (Montpellier Aging Network).

Simon Galas est membre du conseil de direction de l’ITEV- (Institut Transdisciplinaire d'Etude du Vieillissement) EPHE Paris Sorbonne/Université Montpellier 2 depuis 2011 qui appuie des analyses croisées, rassemblant des experts, publics comme privés, de toutes disciplines et du grand public, en
priorisant une vision positive de cette période de vie (vieillissement actif).

Simon Galas nous a gentiment accordé une courte interview.
>>> Vous pouvez la lire ici

Thomas Perls

Thomas Perls a obtenu son diplôme de Docteur en Médecine en 1986 à l’Université de Rochester en Californie. Il a poursuivi par une spécialisation en Médecine Interne à Harbor UCLA Medical Center à Torrance (Cf), puis par un séjour en gériatrie au Mount Royal Hospital à Melbourne (Australie).

Après avoir effectué une période de 3 ans comme stagiaire de gériatrie à la Harvard Medical School de Boston, il rejoint le New England Deaconess Hospital puis, par la suite, le Beth Israel Deaconess Medical Center comme Assistant Professeur à la Harvard Medical School.

Il intègre ensuite la section de gériatrie en 2001 comme Associate Professor. Le Dr. Perls est certifié en Médecine Interne avec une qualification spéciale en gériatrie et il est membre de l’American College of Physicians. Il collabore avec le BU ADC dans les études de centenaires comme modèle de vieillissement sans maladie et de résistance à la maladie d’Alzheimer.
Thomas Perls est fondateur et directeur de la New England Centenarian Study.

Il a publié avec Paola Sebastiani en novembre 2010 dans la revue Science un article intitulé « Genetic Signatures of Exceptional Longevity in Humans » qui analyse les variants génétiques des centenaires et “super-centenaires” et décrit la série de signatures associées à la longévité permettant peut-être de proposer un test de prédiction…

Jean Mariani

Jean Mariani est professeur à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, où il enseigne les
neurosciences et la biologie du vieillissement. Il est également praticien hospitalier à l’Hôpital
Charles Foix (AP-HP).

Il dirige, depuis sa création en 2001, le Laboratoire de Neurobiologie des Processus Adaptatifs (CNRS/UPMC UMR 7102) dont les travaux de recherche portent sur les étapes tardives du développement du système nerveux, son vieillissement et certaines de ses pathologies neurodégénératives.
Il a obtenu la création de l’Institut de la Longévité (GIS) dont il est le porteur scientifique et dont le Professeur Etienne-Emile Baulieu est le Président. Ce centre réunira l’ensemble des compétences permettant de mieux comprendre et accompagner le vieillissement.

Sa philosophie : une approche globale et transdisciplinaire du vieillissement et de ses problématiques. Il accueillera patients et chercheur au sein de l’hôpital Charles Foix à Paris (AP-HP), hôpital universitaire spécialisé quasi-exclusivement en gériatrie.

Philippe Guillet

Après avoir exercé la Gériatrie pendant plus de 10 ans en milieu Hospitalier, Philippe Guillet a rejoint l'industrie pharmaceutique, où il a contribué au développement et à l'approbation de plusieurs nouveaux médicaments : dans le groupe LERS-Synthélabo tout d’abord, puis Rhone-Poulenc-Rorer, Aventis-Pasteur, Pierre Fabre Médicaments, ExonHits Therapeutics et, depuis 2005, Sanofi-Aventis.
Aujourd’hui, le Dr Philippe Guillet est responsable du département Technologies pour la Santé au sein de l’Unité Sciences du Vieillissement de Sanofi-Aventis R&D.

Il évoquera à notre intention les recherches mises en oeuvre par l’industrie pharmaceutique dans ce domaine.

Jacques Epelbaum

Neurobiologiste de formation, il a fait toute sa carrière comme chercheur à l’INSERM ; il est actuellement Directeur de Recherches : il dirige l’unité INSERM U-549 associée à l’université Paris-Descartes sur la Neurobiologie de la Croissance et de la Sénescence.

Il est également directeur du Centre de recherches Inserm-Sainte-Anne en Psychiatrie et Neurosciences. Il est co-responsable du parcours « Mécanismes du vieillissement normal et pathologique » du master de recherche commun aux universités Paris-Descartes et Paris-Diderot.

Jacques Epelbaum est l’auteur de nombreuses publications ; il a écrit en 2009 un ouvrage intitulé « Le vieillissement : rythmes biologiques et hormonaux » paru chez Lavoisier.

Actuellement, il s’intéresse particulièrement aux aspects génétiques des démences de type Alzheimer.

Formulaire d'envoi à un ami


Remplissez les champs ci-dessous


Votre nom *
Votre prénom *

Les coordonnées de votre collègue :

Son nom *
Son prénom *
Son e-mail *
Profitez-en pour adresser un message à votre collègue
 
* Champs obligatoires

Cliquer pour fermer